Le 13-14 janvier, un stage exceptionnel pour la sélection des nouveaux formateurs CNEAC avait lieu. Et j’étais « invitée ».

L’histoire commence par un « ils cherchent de nouveaux formateurs de moniteurs, envoie ton CV ». Qui ? moi ? non mais euhh… Et Michèle insiste…

Après tout, je n’ai rien à perdre… Je rédige… c’est vrai que la page se remplit vite… Le monitorat, les stages, le temps passé sur le terrain…. Il s’en est passé des choses depuis que mes chiens sont entrés dans ma vie.

J’envoie et j’attends. Les semaines passent. Je me dis que c’est mort… Un mail arrive… Ils ont retenu 15 personnes et j’en fais partie ! Je suis à la fois heureuse et terrifiée : la suite consiste à présenter un powerpoint de 10mn devant un jury.

Le sujet qui m’est attribué : « Impact de la douleur et de l’inconfort en éducation ». Je suis ravie : ce sujet, c’est mon dada ! Je me lance dans PowerPoint et je teste… j’ai parlé 25mn… il va falloir arranger tout ça ! Au moins je n’aurai pas de souci pour tenir les 10mn.

Le jour J arrive. Je présente le Powerpoint comme aux 32 répétitions que j’ai pu faire avant. Et ça plait 🙂 Je crois qu’à ce moment là je suis plus fière et plus joyeuse que le jour où j’ai eu les résultats du bac 😉

Je suis donc maintenant officiellement formatrice de moniteurs pour la CNEAC. Au plaisir de vous retrouver sur un stage si vous aussi vous décidez de tenter cette superbe aventure 🙂

Quel est le rôle des formateurs CNEAC ?

La CNEAC propose trois formations de base pour ses moniteurs : le MEC1 (Monitorat en éducation canine), l’école des chiots et le MEC2. S’ajoutent ensuite les formations des monitorats des différentes disciplines comme l’agility, le dog dancing, les hoopers. Mais avant d’enseigner un sport canin, il faut passer par le monitorat de base.

Les formateurs CNEAC se déplacent dans les clubs pour former les futurs moniteurs. Nous sommes bénévoles, c’est à dire que nous sommes nourris, logés, défrayés pour nos déplacements mais nous ne sommes pas rémunérés pour nos prestations.

Les clubs me contactent, puis on choisit une ou plusieurs date selon le stage (MEC1 et MEC2 sont sur trois weekends). Des powerpoints officiels sont fournis par la CNEAC pour assurer une cohérence d’un formateur à l’autre. Le jour venu, c’est nous qui faisons passer l’examen, partie théorique et partie pratique. Une lourde responsabilité puisqu’on décide qui l’aura et qui ne l’aura pas.

Comment on devient formateur CNEAC ?

De base, il faut avoir suivi les trois stages du monitorat de la CNEAC. C’est essentiel pour pouvoir les enseigner par la suite.

Ensuite, il faut attendre que la CNEAC soit à la recherche de nouveaux formateurs. La dernière fois, c’était en 2018. V

Dans mon cas, la sélection s’est faite d’abord sur CV puis sur une partie pratique : un powerpoint à présenter devant un jury sur un thème imposé.

J’ai officiellement rejoint l’équipe des formateurs CNEAC !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *