Comme il est triste pour l’éducation positive de ne pas être spectaculaire!

Le web regorge de vidéos extraordinaires où des chiens monstrueux sont rééduqués de façon spectaculaire.
Et nous, pauvres éducateurs en positif, qu’avons-nous à vous montrer ? rien. Un chien qui marche sagement et paisiblement près de son maître en se régalant de récompenses… il ne se passe rien. Forcément, ce n’est pas terrible pour faire de l’audience à la télé ou générer du buzz… Et pourtant, dans ces séances où il semble de rien se passer, c’est là que le chien apprend et évolue le mieux. Et son maître aussi.

Pourquoi en éducation positive il ne se passe rien ?

Parce qu’on respecte le chien qui est avec nous pour le laisser dans sa zone de confort. On lui apprendre progressivement à gérer les situations qui déclenchaient de la peur, des agressions…
Iriez-vous soigner votre peur des araignées à Fort Boyard ? Moi définitivement, non !
En dehors du bilan, où malheureusement il est mieux d’observer en live le comportement du chien pour comprendre ce qui se passe, un éducateur qui travaille en respectant les chiens :
– ne met pas le chien dans un état de peur
– ne bloque pas le chien pour lui faire affronter sa peur
– ne déclenche pas de réaction d’agressivité de la part du chien
– et également respecte les peurs et appréhensions du maître.
Mais ce n’est pas spectaculaire.

Pourtant, ce chien qui marche là, il apprend qu’il peut être à quelques mètres de ce qui lui fait peur, comme par exemple un autre chien, sans qu’il ne se passe rien. Demain il comprendra qu’un peu plus près il en est de même, et petit à petit il pourra à nouveau sortir se promener sans stress, rencontrer des congénères, le tout avec un maître zen et heureux au bout de sa laisse.
Pas spectaculaire mais efficace, et efficace sur le long terme.

Est-ce plus long et donc plus cher de travailler en positif ?

Avant qu’on me réponde « ouais mais c’est plus long et du coup c’est cher » sachez que lorsque la cliente (oui je pense à une cliente en particulier) travaille bien entre les séances, 4 séances payantes suffisent pour transformer des promenades angoissantes en bons moments avec son chien.

Alors j’emmerde le spectaculaire et ceux qui en font leur fond de commerce ! Je respecte les chiens, leurs maîtres et tant pis si je n’intéresse pas les caméras. Pour mes clients le résultat est là et c’est tout ce qui compte pour moi.

Et tous ces chiens qu’on voit dans des documentaires… c’est bien que le coercitif fonctionne aussi non?

On ne va citer personne, mais on va faire un petit rappel général : croyez-vous vraiment ce tout ce que vous voyez à la télévision ?

Le choix de l’angle de la caméra, le montage, le choix du cas qu’on va filmer… sont autant de façons de montrer exactement ce qu’on veut. Il est assez facile de monter de manipuler la scène pour que le chien ait l’air encore plus dangereux et que sa rééducation soit d’autant plus impressionnante.

Je vis avec un chien réactif en laisse. Un berger allemand ancien type. 36kg de muscles qui aboie en bout de laisse comme un fou sur les gens, les chiens… De quoi faire fuir absolument tout le monde quand j’arrive. Je peux le filmer, il est impressionnant. Honnêtement, quand tu ne le connais pas, il fait peur. Si je retire la laisse, c’est un amour. Il ne sait juste pas se gérer en laisse… Zut, je viens de ruiner un exemple parfait de rééducation spectaculaire 😉

PS : la photo vient d’un site d’images en ligne, ce n’est pas un de mes chiens… Mais il me fallait bien un truc pour attirer votre attention 

Si vous souhaitez travailler avec vos chiens en méthode positive, que ce soit pour l’éducation, la rééducation ou le loisir, vous pouvez découvrir l’ensemble de mes prestations ici.

L’éducation positive : Positive mais pas spectaculaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *