J’ai le plaisir de vous annoncer que j’ai obtenu ce weekend le monitorat de Dog Dancing, discipline que je pratique depuis plusieurs années avec mes chiens Houston et Iouna 🙂

Anciennement appelé Obé Rythmée pour obéissance rythmée, le dog dancing est une discipline récente. Elle est née d’une démonstration d’obéissance qui s’est faite en musique. Le but est de présenter des chorégraphies avec son chien, seul ou en équipe, en musique. La durée va de une à quatre minutes selon le niveau du compétiteur.

Un monitorat au contenu dense

Le monitorat de Dog Dancing est accessible uniquement après plusieurs concours. Les stagiaires y apprennent le règlement de la discipline, comment l’enseigner, comment apprendre les différents mouvements, monter une chorégraphie, choisir la musique… et surtout comment l’enseigner à leur futurs élèves.

Le Dog Dancing est, à mon sens, une des disciplines les plus difficiles. D’une part parce que si le chien ne fait pas ce qu’on lui demande dès qu’on lui demande, la musique ne nous attendra pas. D’autre part parce que ça demande beaucoup de mouvements différents, et donc beaucoup de choses à apprendre au chien avec beaucoup d’ordres à retenir (pour lui comme pour nous en fait). Et bien sûr il faut retenir la chorégraphie. Pour finir, le chien ne peut être récompensé qu’une fois sorti du terrain, donc pour les plus avancés, au bout de quatre minutes !

C’est une discipline qui demande beaucoup d’imagination et de créativité. Pour choisir la musique, pour créer la chorégraphie, choisir le costume… Mais aussi pour trouver des moyens ludiques et efficaces d’apprendre les tours dont on aura besoin à notre chien.

Le premier stage est réservé aux cours avec une partie pratique et une partie théorique, le second à l’examen. Pour obtenir le monitorat, il faut réussir à la fois l’écrit et l’examen pratique. On nous demande un vrai cours avec des exercices imposés, un choix de musique, un début de chorégraphie…

Pourquoi faire du dog dancing avec son chien ?

Aller, je vous donne comme ça les premières raisons qui me viennent à l’esprit :

  • c’est pas cher, il ne faut pas beaucoup de matériel
  • on n’a pas besoin de beaucoup de place
  • ça renforce la relation avec le chien
  • ça permet de dépenser l’énergie de son chien, même les jours de pluie
  • ça rend nos chiens plus malins
  • c’est top pour épater la galerie à l’apéro 😉

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Dog Dancing, c’est par ici !

Monitorat de Dog Dancing

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *