On me demande souvent quel mot il faut pour tel ou tel ordre pour son chien. La réponse dans l’absolu est assez simple : comme vous voulez. Avec un chiot, vous pouvez mettre les mots que vous voulez car un chien nait sans connaitre de langage. C’est par l’apprentissage qu’il va associer le son à ce qu’il doit faire. Le chien ne parlant pas français, il ne saura pas non plus que vous auriez pu faire plus simple en disant « assis » au lieu de « pomme » ni qu’il est le seul qui revient quand on prononce le mot « bronzette ».

Les qualités de base des bons mots pour les ordres de mon chien

  • courts ! avec un ordre trop long votre chien risque de prendre ça pour une phrase qui ne le concerne pas ou de n’en retenir que le début
  • différents : on va éviter viens tient bien pour trois choses différentes (viens, prends, bravo seront bien mieux assortis)
  • qui vous viennent à l’esprit : il faut que dans l’action vous n’ayez pas à réfléchir pour retrouver le mot (c’est particulièrement vrai pour le rappel ou en sports canins où chaque seconde compte)
  • criables en public : quand on rappelle son chien, on le fait souvent en criant, alors oui vous pouvez mettre le mot que vous voulez, mais il faudra l’assumer en public 😉
  • que vous ne prononcez pas 200 fois par jour sans que ça s’adresse au chien, sinon il ne pourra pas savoir si c’est pour lui ou pas
  • les mêmes pour toute la famille : tous ceux qui interagissent avec le chien devraient utiliser les mêmes mots, si pour donner la patte l’un dit patte l’autre patoune et le dernier donne, le pauvre chien sera perdu

Parfois dans la famille, il vaut mieux changer un ordre que tenter d’éduquer les autres humains pour qu’ils utilisent le mot de votre choix. Ainsi, mes chiens ne connaissent pas twist, ils spin. Ils ne font pas de pas bouger, ils stay…

Vous pouvez aussi faire une liste des mots interdits que vous réservez à certaines activités. Back est pour reculer. Tic et tac sont pour le baril. Je mordrai quiconque tentera de l’utiliser pour autre chose 😉

Les « classiques », des valeurs sures

Assis, couché, au pied, viens,… ce sont des classiques. Ce n’est pas pour autant que votre chien les retiendra plus facilement, mais au moins il y a de bonnes chances qu’ils vous viennent spontanément à l’esprit.

Chaque sport canin a aussi son vocabulaire et il est souvent pratique de garder les mêmes mots que ceux qui sont communément utilisés, ne serait-ce que pour que le cours soit plus facile à suivre pour vous.

Et les ordres gestuels ?

Pour les demandes de base (rappel, assis, couché, pas bouger…), j’aime avoir un mot et un geste. Le mot est génial quand vous avez les mains prises, le geste est parfait si un jour vous êtes aphone. Gardez bien à l’esprit que le chien retiendra plus facilement et plus rapidement le geste que le mot.

Plus le geste doit être visible de loin, plus il doit être ample (par exemple des grands signes de bras pour le rappel).

Plusieurs sports canins, plus de mots, plus de difficulté pour choisir

Je pratique le Dog Dancing, les Hoppers et le Frisbee. Ces trois sports canins n’ont rien à voir mais pour chacun il va me falloir un certain nombre de mots.

En dog dancing on a 10 positions de marche au pied, donc 10 ordres. Personnellement je les fait en couleurs 🙂 (il y a plein de noms de couleurs ici 🙂 ), certains les font avec des chiffres ou des notes de musique.

En Hoopers on a le « en avant », jusqu’à 6 ordres pour le baril, le nom de chacun des autres obstacles, droite et gauche éventuellement, s’approcher ou s’éloigner de nous, on peut aussi vouloir que le chien ralentisse (il n’y a pas de chronomètre) et bien sur marquer la fin du parcours avec un bravo. 16 mots.

Si vous pratiquez plusieurs disciplines, vous risquez d’entendre le même mot dans plusieurs d’entre elles. Dans ce cas là, plusieurs possibilités :

  • C’est le même mot mais aussi la même action, le même mot peut rester. Je vous conseille quand même de faire un test et de voir si ça ne perturbe pas le chien
  • C’est le même mot mais ça n’a rien à voir, là il faudra trouver un mot pour chaque sport. A vous de voir ce qui vous arrange.

On raconte qu’un agilitiste avait tous ses ordres vers la gauche avec des fruits et ceux vers la droite avec des légumes. Un autre des bonbons…

La bonne pratique : faire des listes !

Quand notre chien commence à avoir pas mal de vocabulaire, il peut être compliqué pour nous humains de se souvenir de tout. Je vous conseille donc de faire des listes. Une pour le quotidien et une par sport canin. N’hésitez pas à l’afficher à un endroit pertinent pour que tout le foyer parle le même langage que le chien.

Les ordres ratés

Lorsqu’on utilise un mot sans l’avoir appris à son chien, il y a peu de chances qu’il puisse réussir.

Tient, par exemple, là maintenant, levez vous et faites un chloubougna s’il vous plait. Compliqué ? non, il suffit de faire deux tours sur soi-même. Mais ce n’est facile qu’une fois qu’on sait ce que c’est.

Le chien qui ne comprend pas un mot va souvent arrêter de le prendre en compte. Je ne sais pas ce que c’est, c’est que ça doit être rien.

Ou pire, il peut comprendre que « au pied », c’est à 10 mètres de vous, puisque c’est là qu’il est à chaque fois que vous le dites. Dans ce cas là, la meilleure solution, c’est de reprendre l’apprentissage à zéro mais avec un nouveau mot. Feet, Here, Ici, Scoubidou…

Les mots empoisonnés

Souvent, si on a des ordres empoisonnés, ce sont le nom du chien et l’ordre du rappel qui sont concernés. Ça arrive sur les chiens qui ont été maltraités ou sur ceux qui ont été éduqués en méthodes coercitives.

Le nom parce qu’il a été associé à des trucs pas cools.

Le rappel parce que s’ils ne revenaient pas assez vite ils s’en prenaient une. Personnellement ça me couperait toute envie de revenir… et effectivement les chiens qui ont vécu ça ont généralement un mauvais rappel ou n’approchent pas à moins de deux mètres. ça peut arriver aussi accidentellement si on est trop brusque quand on rattache le chien.

Dans ce cas là, pareil, on change de mot, voire même on change le nom du chien pour un nom qui sera utilisé uniquement pour de bonnes choses.

Les ordres qu’il aurait fallu éviter…

Mon mari a appris « câlin » à notre berger allemand ancien type de 36kg. Ça consiste à lui sauter dessus pour faire un câlin debout sur les pattes arrière. Ça a l’air sympa… mais imaginons ce que ça peut donner si ma fille de 7 ans dit « câlin! »… Il va joyeusement lui sauter dessus ? J’ai expliqué à mon mari que j’étais ok pour l’action, mais qu’il fallait impérativement qu’il change le mot pour un mot rare que ma fille (ou quelqu’un d’autre) ne risque pas de prononcer…

Et quand on a plusieurs chiens, on garde les mêmes mots pour tous ?

Pas forcément ! Pour les ordres de base, il est pratique d’avoir le même mot pour la même chose. Dire « assis » et voir trois chiens s’assoir en même temps est assez génial 🙂 mais vous pouvez aussi leur donner des ordres différents pour certaines actions.

Exemple pour le rappel :

  • pour tous : Viens !
  • pour Milou : come
  • pour Rex : aqui
  • pour Médor : hier (ici en allemand)

Ils « parlent » tous français pour récupérer tout le monde en un mot mais… Ils ont leurs propres ordres chacun dans sa « langue » pour des ordres individualisés. C’est utilisé en troupeau notamment quand plusieurs chiens travaillent en même temps : le conducteur peut s’adresser à un chien précisément sans perturber le travail de l’autre.

Vous n’êtes pas obligés de parler trois langues, l’un peu être dirigé en fruits, l’autre en légumes, le suivant en vêtements, en sports, en voitures… une infinité de possibilités ! 😉 Si vraiment vous séchez on a aussi plus de 300 races de chien, ça pourrait être fun comme ordres 😉

Et quand on n’a pas d’idée de mot…

Ce matin je bloque sur un truc un peu idiot… faire le tour d’un objet deux fois (c’est pour le pass dog dancing). Sauf que voilà les trucs style tour autour cercle je les ai déjà pris pour autre chose.

Mon cerveau cherche dans le catalogue… Cercle… Encercler… et là je revois dans Lucky Luke les indiens encercler leur cible et tourner autour… (oui le truc débile avant que la cavalerie arrive, vous aussi vous vous souvenez). Donc, le tour d’un objet dans le sens des aiguilles d’une montre ça sera « Indien » ! Dans le sens inverse j’aurais bien mis cavalerie histoire d’aller jusqu’au bout dans le délire mais je trouve ça un peu long…. à voir :p

Quel que soit le mot que vous aurez choisi, pensez à bien l’apprendre à votre chien. Joel Dehasse, vétérinaire comportementaliste, dit qu’il faut faire 1000 répétitions pour que l’ordre soit assimilé par le chien. Certains iront plus vite, d’autres moins. En général, plus l’apprentissage est agréable, plus un chien apprendra vite (avec de la joie et des friandises par exemple). Et plus un chien apprend, plus il apprendra vite.

Quels mots utiliser pour donner des instructions à mon chien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *